Home / International / Moyen-Orient / Dimanche sanglant en Irak
Dimanche sanglant en Irak
L’Irak a un vécu un nouveau weekend de cauchemar - © EuroNews

Dimanche sanglant en Irak

Dix voitures piégées ont explosé dans des quartiers majoritairement chiites de Bagdad et de ses environs, faisant une quarantaine de morts et plusieurs dizaines de blessés.

Ces attaques, qui n’ont pas été revendiquées, pourraient être l‘œuvre de groupes sunnites, qui s’en prennent régulièrement aux symboles du pouvoir.

Un autre attentat à la voiture piégée a fait une dizaine de morts à Mossoul, à 350 kilomètres au nord de la capitale. Il semble avoir visé des soldats qui faisaient la queue devant une banque pour récupérer leur paye.

« Pourquoi c’est à nous que ça arrive? demande un Irakien. Qui nous a fait ça? Un être humain ne peut pas commettre de tels actes. Ce n’est pas possible.« 

L’Irak connaît ses pires violences depuis cinq ans. Elles coïncident avec un ras-le-bol croissant de la minorité sunnite, au pouvoir sous Saddam Hussein, qui s’estime de en plus marginalisée par le gouvernement du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki.

About Christophe Segard

Mordu de politique, d'économie, de cinéma et de musique. Co-fondateur du Phare Ouest Retrouvez moi dans l’œil du Phare : http://ow.ly/nA5TD

Laisser un commentaire

Scroll To Top