Home / Sport / Voile / Mini Transat : un code couleur pour le départ
Mini Transat : un code couleur pour le départ
Mini Transat - © Jacques Vapillon/Mini Transat 2013

Mini Transat : un code couleur pour le départ

En l’absence d’ouverture pour les prochaines quarante-huit heures, la direction de course a décidé de rapatrier la flotte des Minis au Port Rhu où elle bénéficiera d’installations beaucoup plus confortables pour patienter. L’option envisagée hier de rallier Gijon avant de passer le cap Finistère est provisoirement abandonnée. Enfin, un code couleurs à destination de tous ceux qui s’intéressent à la course est mis en place pour prévenir de l’éventuelle imminence d’un départ. Explications.

Retour sur la météo

Pour comprendre la situation, il faut imaginer le segment de droite ralliant la pointe de Bretagne au cap Finistère. Cette autoroute est, pour l’heure, balayée sur sa marge ouest par des vents forts à très forts de sud-ouest. A l’intérieur de cette diagonale, les conditions sont beaucoup plus maniables, mais c’est en quelque sorte un piège pour les concurrents qui pourraient risquer de se trouver coincés au fond du golfe sans pouvoir en sortir. D’autant qu’actuellement, c’est entre le cap Ortegal et le cap Finistère que les vents sont les plus puissants, puisque des rafales à plus de 50 nœuds sont attendues dans les prochains jours.

L’hypothèse Gijon

C’est cette situation qui a conduit la direction de course à ne pas activer l’option d’une escale à Gijon. Compte tenu des prévisions actuelles, le risque était grand de retrouver la flotte coincée dans le port asturien, incapable de parcourir dans des conditions satisfaisante les 180 milles séparant Gijon de la pointe de la Galice, face à des vents forts de secteur ouest. Cette hypothèse pourrait être activée, uniquement si l’escale espagnole permettait une attente de deux à trois jours maximum avant de franchir la pointe de l’Espagne. La direction de course ne s’interdit aucune hypothèse, dans l’intérêt des coureurs.

Les significations du code couleur

Pour l’heure, il est difficilement concevable de rester chaque jour dans l’attente d’un hypothétique départ. L’organisateur a donc décidé de mettre en place un code couleur permettant d’anticiper les décisions à venir.

Code rouge : aucun départ n’est envisagé dans les 36 prochaines heures.
Code orange : un départ possible dans les prochaines 36 heures.
Code vert : départ possible dans les 24 prochaines heures.

L’objectif est de permettre la meilleure information possible de la presse et du public qui suit la Mini Transat. Ce soir, au briefing des coureurs, la direction de course a donc annoncé la mise en place des codes couleurs qui sera visible sur le site Internet.

About Christophe Segard

Mordu de politique, d'économie, de cinéma et de musique. Co-fondateur du Phare Ouest Retrouvez moi dans l’œil du Phare : http://ow.ly/nA5TD

Laisser un commentaire

Scroll To Top