Home / Sport / Mini Transat : Que viva gwada
Mini Transat : Que viva gwada
Mini Transat 2013 - Ambiance du Port Rhu - © Fiona Brown

Mini Transat : Que viva gwada

Conditions estivales sur le village de la Mini Transat, ce samedi après-midi. Pour mieux saluer la Guadeloupe, invitée d’honneur de cette journée, le soleil a décidé d’être de la partie. Ce qui ne modifie en rien la décision de report, puisque c’est dans deux jours à l’heure où ils auraient abordé les côtes espagnoles que les skippers de la Mini Transat auraient dû affronter du mauvais temps.

Tout a commencé ce matin par une visite du village de la Mini Transat par une délégation de Guadeloupe au sein de laquelle Jacques Bangou, le Maire de Pointe-à-Pitre accompagnait les responsables de la CCI de Guadeloupe. A 11h, c’était le baptême de Guadeloupe – Espace Océan, le bateau de François Lamy en présence de la marraine du bateau la championne olympique Laura Flessel en personne. La « guêpe » n’a pas manqué de briser du premier coup la traditionnelle bouteille, de rhum pour l’occasion. La soirée aura encore l’occasion de mettre l’île papillon à l’honneur, puisque la CCI de Guadeloupe s’est associée à la Classe Mini pour la traditionnelle soirée des anciens de la Mini. Ils seront nombreux à réinventer le monde de la course au large entre fûts de bière et accras de morue. Plusieurs pourront évoquer les charmes du parcours vers les Antilles, comme Marc Guillemot, parrain du voilier de Gwénolé Gahinet (Watever – Logways), Bernard Abalan, Jean-Luc Van Den Heede ou Fred Guérin, grands animateurs des premières éditions de la course. On a pu aussi apercevoir dans les coulisses de la course, Roland Jourdain, parrain du bateau de Pierre-François Dargnies (We-van.com) ou bien encore Michel Desjoyeaux en visite d’amitié.

Baptiseur baptisée

Il arrive parfois que l’on soit des deux côtés du manche. C’est ce qui est arrivé à Raphaëla Le Gouvello (Respectocean.com) qui après avoir fait baptiser son bateau par Gilles Bœuf, Président du Muséum d’Histoire Naturelle s’est retrouvée à 16h, marraine du bateau Raphaël Marchant (Soréal – Ilou). Une situation paradoxale, mais somme toute logique quand on connaît l’engagement de Raphaëla pour la protection de la planète et des océans. A 18h00, les concurrents avaient rendez-vous avec Denis Hugues, le directeur de course pour un point météo qui confirmait les deux informations essentielles : la parade pourrait se dérouler dans de bonnes conditions et aucune la fenêtre météo à court terme ne s’est encore ouverte. La parade aux couleurs des « iles de Guadeloupe » se déroulera sur le même parcours que le prologue de la semaine dernière. Une belle manière de prendre de l’avance sur les saveurs épicées qui attendront les concurrents à l’arrivée à Pointe-à-Pitre.

Aujourd’hui à Douarnenez

  • 09H00 – 12H00 : visite gratuite du Patrouilleur de Service Publique Cormoran (Marine Nationale) – Port de pêche
  • 10h00 – 19H00 : Village ouvert au public
  • 11H00 – 12H00 : Atelier culinaire – Espace CCI
  • 10H00 – 12H00 : Initiation au matelotage – Tente du Conseil Général
  • 10H30 – 12H00 : Sortie des Mini 6,50 du Port-Rhu – Port-Rhu
  • 13H00 – 16H00 : Parade nautique aux couleurs des iles de Gaudeloupe en baie de Douarnenez – Visible et commentée depuis la digue du port du Rosmeur.
  • 14H00 – 17H00 : Initiation gratuite au paddle – Cale de l’enfer
  • 14H00 – 17H00 : visite gratuite du Patrouilleur de Service Publique Cormoran (Marine Nationale) – Port de pêche
  • 19H00 : fermeture du village de la Mini Transat – début du démontage.

About Christophe Segard

Mordu de politique, d'économie, de cinéma et de musique. Co-fondateur du Phare Ouest Retrouvez moi dans l’œil du Phare : http://ow.ly/nA5TD

Laisser un commentaire

Scroll To Top