Home / Sport / Cyclo / Amateurs. Le retour triomphant de Cédric Delaplace
Amateurs. Le retour triomphant de Cédric Delaplace

Amateurs. Le retour triomphant de Cédric Delaplace

Après deux années de galères, Cédric Delaplace a décroché la plus belle victoire de sa carrière. Son titre de champion de France est le fruit d’un travail indéniable. Victime d’une chute sur le Tour d’Auvergne en 2011, puis de problèmes cardiaques, la chance ne lui a pas toujours souri. Pour récupérer son bon niveau de compétition, le Normand originaire de Le Theil, dans l’Orne, s’est souvent entraîné avec son frère aîné Anthony à Caen.

Deux années de galères

Les chutes sont souvent le pire cauchemar des cyclistes. Elles peuvent tout bouleverser. Quelles soient lourdes ou non. Une chute reste une chute. Cédric Delaplace n’a pas été épargné. En 2011, fin juillet, il perd le contrôle de son vélo au Tour d’Auvergne et se retrouve dans un ravin de quatre mètres. Le bilan est lourd. Une semaine à l’hôpital, fracture de la rotule et du rein. Tout son mois d’août est gâché par un arrêt forcé. Plusieurs mois après les soucis reviennent, le coureur de Sojasun Espoirs souffre de problèmes cardiaques. Deux années de galères où tous ses objectifs doivent être rangés au placard. « Maintenant je savoure chaque instant. Ces deux dernières années m’ont rendu plus fort. »

« Mon frère m’a ouvert la voie du cyclisme »

Sportif dans l’âme Cédric s’est toujours défoulé. Après deux années de football, il signe sa première licence de vélo à 13 ans. « Je n’étais pas très bon au foot, explique Cédric en plaisantant, j’avais peur de la balle ! Anthony m’a initié au vélo. Quand il a été sacré champion de France juniors en 2007 j’étais super heureux pour lui. Peut-être encore plus heureux que je le suis aujourd’hui… Enfin ça c’est sûrement parce que je ne réalise pas encore » (rires). Sur les traces d’Anthony, 3 ans son aîné, Cédric (21 ans) a intégré la même équipe. Si son frère côtoie les professionnels puisqu’il court pour Sojasun, le « petit frère » évolue dans l’équipe réserve Sojasun Espoirs. « J’aimerais être stagiaire pour courir avec les professionnels et connaître cet univers. »

« Je ne m’attendais pas à la victoire »

Depuis cette année, l’étudiant en management s’entraîne sur les routes caennaises accompagné de son frère. « Il habite là-bas maintenant et moi j’y faisais mes études de management. J’ai passé les épreuves. J’attends les résultats dans deux semaines. Si c’est positif je me consacrerai pendant un an uniquement au vélo. »

À l’approche de ces championnats de France, Cédric avec bien évidemment préparé le rendez-vous mais n’imaginait pas être en si bonne forme. « Je tournais autour d’une belle victoire. Le championnat de France m’a bien réussi ! Je peux dire que je l’avais bien préparé pendant un mois. J’avais misé un top 15 voir un top 10 déjà, mais je ne m’attendais pas à la victoire. » Dès lundi il portera son maillot bleu-blanc-rouge au Critérium d’Avranches et ce pendant un an. Qui sait peut-être à l’échelon supérieur aux côtés de son frère…

About Marie Tiburce

Laisser un commentaire

Scroll To Top