Home / Questions de Bretagne / Qui était Mathurin Méheut ?
Qui était Mathurin Méheut ?

Qui était Mathurin Méheut ?

Mathurin Méheut est né le 21 mai 1882 à Lamballe dans les Côtes d’Armor. Très vite l’art l’attire, peinture, crayons, fusains, tout y passe.

Dans sa famille d’artisans, l’art ne peut être un travail qui puisse faire vivre, bien qu’ils admettent volontiers que leur fils a du talent. Ils souhaitent tout de même que Mathurin s’épanouisse dans son métier autant que dans sa passion et l’envoie en apprentissage chez un peintre en bâtiment.

À seize ans, Mathurin Méheut réussit à intégrer l’école régionale des Beaux-arts à Rennes. À la fin de ses études, Mathurin monte à Paris et y cherche du travail en tant que dessinateur. Il en trouvera un pour la revue « Art & Décoration » où il publiera de nombreuses illustrations sur le thème des animaux marins. Sa passion pour le milieu marin ne fait que s’agrandir avec le temps.
Mais sa passion dut être mise de côté, le service militaire l’appelle, il resta deux ans à Saint-Lô, dans la Manche. L’année suivante il épousa Marguerite Rouja au Mans dans la Sarthe et quelques années plus tard, de retour à Paris, naîtra Maryvonne

En 1910, il trouve le travail qui bouleversera sa vie d’artiste. Il entre à la station biologique de Roscoff dans le Finistère. Durant deux ans, son travail était d’observer et dessiner le milieu marin dans un contexte scientifique. Ses illustrations ont servi de support à l’écriture du livre « Étude de la mer, flore et faune de la Manche et de l’Océan » dont les textes ont été écrits par Maurice Pillard Verneuil et qui sortit en 1913.
La même année, une exposition lui est consacrée au Musée des Art Décoratifs à Paris où près de 450 de ses œuvres sont visibles. Très vite d’autres musées acquièrent ses œuvres.

Ses œuvres lui permettent d’obtenir la « Bourse autour du monde » de la Fondation Albert-Kahn. Il voyage jusqu’à Hawaï et au Japon mais la Première Guerre Mondiale débute et il est rappelé pour être mobilisé. Durant ces années de guerre, Mathurin Méheut ne lâche pas l’art pour autant. Ces « Croquis de guerre » témoignent de la vie que lui et ses compagnons de tranchées ont pu vivre.
Après la guerre, il enseigne l’art dans plusieurs écoles telles que les écoles Boule ou Estienne à Paris.

En 1921, il devient le peintre officiel de la Marine. Entre 1924 et 1935 il décora neuf paquebots dont le Normandie.
Jusqu’en 1940, il continue à illustrer de nombreux ouvrages et change parfois de support pour collaborer à l’élaboration de faïence de Quimper ou pour créer des services de table pour la Maison Prunier à Paris. Ensuite, jusqu’en 1944, il retrouve les bancs de l’École des Beaux-arts de Rennes, mais cette fois en tant qu’enseignant.

Dans sa ville natale se trouve son musée, 500 de ses œuvres y sont exposées. Peintre de talent et très prolifique, Mathurin Méheut a sillonné la Bretagne et a couché sur ses toiles de très nombreuses scènes de vie de son époque.
Il sera élu à l’Académie de Marine en 1956 et décèdera deux ans plus tard à Paris.

Lamballe - Musée de Mathurin Méheut - Maison du Bourreau | © Wikimedia Commons User Thesupermat

Lamballe – Musée de Mathurin Méheut – Maison du Bourreau | © Wikimedia Commons User Thesupermat

About Nolwenn Nedelec

Présidente de l'association AHJV France, journaliste pour Le Phare Ouest. Passionnée de cinéma, littérature, musique... Bref la culture en général.

Laisser un commentaire

Scroll To Top