Home / Questions de Bretagne / Qu’est ce que le Tro Breiz ?
Qu’est ce que le Tro Breiz ?

Qu’est ce que le Tro Breiz ?

Le Tro Breiz, dont la véritable appellation est le « Pèlerinage des Sept-Saints de Bretagne » peut également s’écrire Tro Breizh.

En effet « breiz » et « breizh » sont deux façons d’écrire « Bretagne » en Breton. « Breiz » est généralement plus utilisé en pays Léon (nord du Finistère) et dans le Trégor (nord des Côtes-d’Armor).

Au Moyen Âge, le Tro Breizh désignait le passage par chaque tombeau des évêques fondateurs de la Bretagne. Il en existait sept :

  • Tugdual, à Tréguier (22)
  • Brieuc, à Saint Brieuc (22)
  • Malo, à Saint Malo (35)
  • Samson, à Dol de Bretagne (35)
  • Patern, à Vannes (56)
  • Corentin, à Quimper (29)
  • Pol Aurélien, à Saint Pol de Léon (29)

Ces sept saints étaient des moines venus du Pays de Galles ou de la Cornouaille au cours du Ve et VIe siècles. Ils apportèrent le christianisme en Armorique et fondèrent ainsi les sept évêchés.

Le parcours se faisait en un mois et comptait 600 kilomètres. Il n’y a pas d’ordre obligatoire dans ce parcours, la seule importance étant de passer par chaque étape.

carte  de bretagne - Tro Breiz | © Eric Gaba - Adaptation : Nolwenn Nedelec

carte de bretagne – Tro Breiz | © Eric Gaba – Adaptation : Nolwenn Nedelec

Ce pèlerinage daterait du XIIIe siècle, mais il est tombé dans l’oubli jusqu’en 1994 où l’association « Les chemins du Tro Breiz » le relança. Depuis, plusieurs associations le parcourent également, chacune ayant un itinéraire différent. Le GR34, appelé également sentier des douaniers, permet de relier chaque étape par un chemin de grande beauté. Le tracé original s’est fait de façon circulaire en sept étapes. En reliant les sept villes, le pèlerin encerclait le territoire pour le sacraliser.

Denez Prigent chante « An hentoù adkavet » (les chemins retrouvés), il y évoque le renouveau du Tro Breiz, longtemps oublié. Il rend hommage à tous les marcheurs qui, selon lui, n’espèrent aucune récompense. Pourtant, la légende raconte que chaque Breton ayant visité les sept tombeaux serait certain d’être accueillis au paradis. Au contraire, ceux qui ne le faisaient pas de leur vivant devaient accomplir le parcours après leur mort en avançant d’une longueur de leur cercueil chaque année.

Les associations « Les chemins du Tro Breiz » et « Fleur de Bouchons 56 – Les amis de Santig Du » permettent dorénavant de parcourir ce pèlerinage pour les personnes à mobilité réduite. Suite à de nombreux messages provenant de personnes en fauteuils roulants ou de famille de personnes à mobilité réduite, les associations ont donc adopté les « joëlettes » à leur pèlerinage. Ces fauteuils « tout-terrain » permettent à toute personne souhaitant découvrir la beauté de la nature de pouvoir le faire.

About Nolwenn Nedelec

Présidente de l'association AHJV France, journaliste pour Le Phare Ouest. Passionnée de cinéma, littérature, musique... Bref la culture en général.

Laisser un commentaire

Scroll To Top