Home / International / François Hollande met la pression sur la question de l’Iran à l’ONU
François Hollande met la pression sur la question de l’Iran à l’ONU
François Hollande - 68e Assemblée Générale des Nations Unies - © Présidence de la République - P. Segrette

François Hollande met la pression sur la question de l’Iran à l’ONU

Hier, à New-York, François Hollande a demandé à Téhéran du « concret » sur le sujet du nucléaire iranien, appelant également l’Iran à abonder dans le sens d’un changement de pouvoir en Syrie.

Lors de son discourt à la tribune de l’ONU, à l’occasion de la 68e Assemblée Générale, le président de la République à demandé du concert sur un sujet sensible au plan international : « Ce que la France attend de l’Iran, ce sont des gestes concrets qui témoignent que ce pays renonce à son programme nucléaire militaire même s’il a le droit a un programme civil »

C’est dans l’optique de la conférence de Genève II, qui devrait se tenir en octobre prochain, que le président Hollande à relié le dossier iranien à celui de la Syrie. Bashar al-Assad doit partir du gouvernement selon François Hollande afin de mettre en place « un gouvernement représentatif de l’ensemble des communautés syriennes ». Dans cette optique il demande un geste de l’Iran. Estimant que si le pays maintient le régime de Bashar al-Assad, sa place n’est pas à la conférence internationale de Genève II.

Un dialogue et des demandes difficiles à l’heure actuelle. Téhéran est un soutien affiché de Damas, le pays étant soupçonné par les États-Unis de développer un programme nucléaire à destination militaire, un programme démenti fermement par l’Iran.

About Christophe Segard

Mordu de politique, d'économie, de cinéma et de musique. Co-fondateur du Phare Ouest Retrouvez moi dans l’œil du Phare : http://ow.ly/nA5TD

Laisser un commentaire

Scroll To Top