Home / Culture / Cinéma / La Tendresse : road-movie d’un amour oublié
La Tendresse : road-movie d’un amour oublié
La tendresse | © Epicentre

La Tendresse : road-movie d’un amour oublié

Histoire d’un road-movie de l’amour. Marion Hänsel ne joue pas sur les cris, ne parle pas du drame. Elle pose simplement sa caméra sur un couple que la vie n’arrange pas, mais qui pourtant…

Un peu trop de tendresse dans le film, trop de bons sentiments qui écœurent parfois. Mais les comédiens sont justes, beaux, bien posés dans cet élan de tendresse.

Synopsis

Frans et Lisa, séparés depuis quinze ans, se retrouvent le temps d’un voyage de 2 jours pour aller chercher leur fils hospitalisé à l’étranger, suite à un grave accident de ski. Que ressentent-ils encore l’un pour l’autre ; de l’indifférence, de la rancoeur, de la jalousie ? Ou peut-être de la connivence, de l’amitié, qui sait de l’amour.

Zoom sur Marion Hänsel

Marion Hänsel est une auteur, réalisatrice, productrice et comédienne belge.

Après s’être produite dans des théâtres d’avant-garde de Bruxelles dans les années 70 elle part à New York pour suivre les stages de l’Actor’s Studio de Lee Strasberg. En 1977, elle crée sa société Man’s Films et se lance également dans une carrière de réalisatrice. Élue « Femme de l’année » en Belgique en 1987, elle fait partie de cette génération de réalisateurs qui ont permis d’universaliser le cinéma belge en abordant des sujets touchant l’inconscient de tous les peuples. Elle réalise son premier long-métrage, Le Lit, d’après un roman de Dominique Rollin, couronné par le Prix Cavens du meilleur fi lm belge. Elle adapte deux ans plus tard, Dust, le roman du Sud-Africain J.M. Coetzee qui reçoit le Prix Nobel de Littérature en 2003. Le film, dont les personnages principaux sont interprétés par Trevor Howard et Jane Birkin, obtient le Lion d’argent à Venise (premier fi lm belge couronné à ce Festival) et remporte un succès international. En 1987, elle réalise Les Noces barbares, une adaptation de l’ouvrage de Yann Queffelec, prix Goncourt 1985. Between the Devil and the Deep Blue Sea est sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes en 1995.

Nuages : lettres à mon fils, véritable ode à la terre et à la vie, comporte une profonde dimension écologique. Le film fait la clôture de la semaine de la critique à Cannes en 2001.

En 2006, elle réalise Si le vent soulève les sables, tourné dans les déserts de Djibouti. Le fi lm est projeté dans plus de 40 festivals à travers le monde. Noir Océan sort en salles en 2011. Sélectionné au Festival de Venise en 2010, il connaît un succès international. La Tendresse est son 11ème long-métrage. Aux côtés de Olivier Gourmet et Maryline Canto, elle retrouve le jeune et talentueux Adrien Jolivet qu’elle avait dirigé sur son précédent film.

Fiche Film

  • Date de sortie : 2 octobre 2013, (1h 18min)
  • Réalisé par : Marion Hänsel
  • Avec : Olivier Gourmet, Marilyne Canto, Adrien Jolivet
  • Genre : Comédie dramatique
  • Nationalité : Français , belge

Casting

  • Olivier Gourmet – Rôle : Frans
  • Marilyne Canto – Rôle : Lisa
  • Adrien Jolivet – Rôle : Jack
  • Sergi López – Rôle : Léo
  • Margaux Chatelier – Rôle : Alison

Histoire d’un road-movie de l’amour. Marion Hänsel ne joue pas sur les cris, ne parle pas du drame. Elle pose simplement sa caméra sur un couple que la vie n’arrange pas, mais qui pourtant… Un peu trop de tendresse dans le film, trop de bons sentiments qui écœurent parfois. Mais les comédiens sont justes, beaux, …

Review Overview

Le Phare Ouest
TéléCinéObs
aVoir-aLire.com
Première
Le Journal du Dimanche
Studio Ciné Live

Note Moyenne

Summary : Un peu trop de tendresse dans le film, trop de bons sentiments qui écœurent parfois.

57

About Christophe Segard

Mordu de politique, d'économie, de cinéma et de musique. Co-fondateur du Phare Ouest Retrouvez moi dans l’œil du Phare : http://ow.ly/nA5TD

Laisser un commentaire

Scroll To Top