Home / Bretagne / Des femmes aveugles formées pour détecter les cancers du sein
Des femmes aveugles formées pour détecter les cancers du sein
Dépistage du cancer du sein | © Inserm

Des femmes aveugles formées pour détecter les cancers du sein

Un médecin allemand a lancé un concept intéressant qui mêle sécurité, économie et réinsertion sociale. Il s’agit de la formation de personnes aveugles à la détection de cancer du sein.

Tirer profit d’un sens décuplé

C’est bien connu, le sens du toucher des personnes aveugles est souvent décuplé. Frank Koffman, un gynécologue allemand, a décidé de tirer parti de sens développé chez les personnes non-voyantes. Il a eu l’idée d’apprendre à des femmes aveugles à dépister les cancers du sein. Le docteur ne s’est pas trompé. Le résultat est édifiant : les aveugles seraient capables de détecter deux fois plus de tumeurs qu’un médecin.

Plus efficace qu’un médecin

C’est dans les locaux de Discovering Hands, une structure créée en 2006 par le médecin, que les femmes aveugles sont formées pendant une durée de neuf mois au dépistage des cancers du sein. Elles suivent une formation qui mélange théorie et pratique. Les chercheurs se sont rapidement rendu compte que le résultat était au-delà de leurs espérances. Alors qu’un médecin est capable de détecter par une palpation une tumeur de 10 millimètres, une personne aveugle arrive à en détecter une deux fois moins grosse.

Un examen moins coûteux

Après de nombreuses études, les experts ont déclaré qu’un examen pratiqué par les femmes formées au Discovering Hands est de meilleure qualité et moins anxiogène pour les patientes. Son coût est également plus bas. A noter que l’examen mammaire classique de prévention est réalisé par un médecin et dure seulement trois minutes. Il est souvent jugé comme impersonnel, stressant et cher, ce qui pousse beaucoup de femmes à ne pas se faire dépister. Celui proposé par Discovering Hands dure une demi-heure.

Intégration professionnelle

Outre, les questions pratiques. Cette nouvelle forme d’examen est également un très bon vecteur d’intégration sociale pour les personnes handicapées et marginalisées dans le monde du travail. Aujourd’hui, elles sont près d’une vingtaine à pratiquer ce genre d’examen dans différents cabinets, dans l’ensemble de l’Allemagne.

Un concept récompensé

L’idée du docteur Koffman a porté ses fruits. Le concept a été lauréat du prix de l’innovation outre-Rhin dans le système de santé allemand. Dans les années à venir, Discovering Hands compte bien s’étendre à d’autres pays européens. Le docteur souhaiterait également élargir son offre, en formant également des hommes aveugles au dépistage des tumeurs de la prostate.

About Sarah Duval

Cofondatrice et rédactrice en chef de Le Phare Ouest.

Laisser un commentaire

Scroll To Top