Home / Bretagne / Bretons du Monde / Népal / La chronique d’Amandine, bretonne au Népal – Épisode 2
La chronique d’Amandine, bretonne au Népal – Épisode 2

La chronique d’Amandine, bretonne au Népal – Épisode 2

Hallelujah, j’ai retrouvé ma valise ! Tout de même quatre jours après mon départ de Paris. Heureusement que les nouveaux bénévoles m’ont dépanné.

Je partage maintenant ma chambre avec Bastien, Leïla, deux français, Karin et André, deux danois. Ils sont très sympathiques. Je n’ai passé qu’une journée seule mais quand ils sont arrivés j’ai vu à quel point être entouré était important. C’est dur d’être loin de tout le monde sans repère.

« Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé
(et quand tu as ta valise) »

Dans les rues je me méfie au début pour mon matériel photo. Mais en réalité les gens sont très respectueux entre eux et envers nous. Les enfants sont souriants, ils disent tous bonjour. Musulmans, bouddhistes, hindous, chrétiens, jeunes, vieux, handicapés ils vivent en toute harmonie. Classé parmi les 10 pays les plus pauvres de la planète le Népal a aujourd’hui un niveau économique faible compte tenu notamment de son historique politique, de sa géographie… mais contrairement à certains autres pays développés, le Népal réussit à faire cohabiter en harmonie toute une population.

Carte d’identité Népal

  • Capitale : Kathmandu.
  • Superficie : 147 180 km².
  • Point culminant : le mont Everest (8 850 m).
  • Population : 29 400 000 habitants (estimation 2011).
  • Densité : 197 hab./km² en moyenne.
  • Espérance de vie : 66 ans.
  • Indice de développement humain (espérance de vie, éducation, niveau de vie) : 0,428. Rang mondial : 138 sur 169.
  • Monnaie : roupie népalaise.
  • Langues : népali (officielle), maithili, bhojpuri (dialectes hindis), newari, etc.
  • Chef de l’État : Ram Baran Yadav (depuis juillet 2008).
  • Revenu mensuel moyen : 8 000 Rps (80 €).

Concernant la vie quotidienne, on se douche à l’eau froide, il ne faut surtout pas avaler de l’eau qui ne sort pas d’une bouteille fermée et on mange tous les jours la même chose…

Le samedi, qui équivaut à notre dimanche, on a le droit à du poulet et là on se rend compte à quel point le viande est précieuse et à quel point aussi on peut s’en passer.

Mon Menu

Petit Déjeuner :

Pain de mie, confiture, beurre de cacahuète et le délicieux thé népalais.

Déjeuner :

Dhal Bhat c’est à dire du riz, des patates et des légumes verts au curry avec une soupe de lentille.

Diner :

Dhal Bhat !

Le 2 Juillet

Je suis allée changer ma monnaie. Ici on paye en roupie népalaise, 10 euros est égal à environ 1200 roupies sachant que le revenu moyen d’un népalais équivaut à 8000 roupies/ mois, je vous laisse faire le calcul.

« Ma Nepali Bhasa sikdai chhu » (J’apprends le népalais). Mon premier cours de népalais a commencé. Pendant une semaine nous en aurons trois heures chaque matin. Notre professeur est gentil et on rigole bien même si l’envie ne manque pas de s’endormir.

« Namaste » (Bonjour)

« Mero naam Amandine ho » (je m’appelle Amandine)

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de mes aventures au Népal !

About Amandine Pohardy

Laisser un commentaire

Scroll To Top